[Read Epub] ⚑ Hold your breathe, China ♈ Escortgps.co

Toujours un plaisir de retrouver l inspecteur po te fan de litt rature am ricaine.Le th me est d actualit les conditions sanitaires et environnementales qui ne sont pas au niveau de l ambition chinoise.On retrouve un personnage d un pr c dent roman qui a crois la route de l inspecteur Le cadre dirigeant du parti lui demande de desamorcer une potentielle crise avec la publication d un documentaire sur les scandales environnementaux.En parall le, l inspecteur Yu enqu te sur un serial killer Cela se lit bien mais j ai t de u par le manque de rebondissement au d nouement Je m attendais qqchose de plus original Je recommande cependant tous les livres de cet auteur qui rend compte de l volution de la soci t chinoise de fa on assez divertissante. [Read Epub] ⚉ Hold your breathe, China ♕ L Inspecteur Chen A Du Mal Reconna Tre Sa Ville Dans Le Brouillard Persistant Qui L Enveloppe Shanghai, La Perle De L Orient, N A Pas T Pr Serv E Du Mal Insidieux Qui Gagne Tout Le Pays La Pollution Atmosph Rique Si Les Autorit S L Abri Derri Re Leurs Purificateurs D Air Continuent De Fermer Les Yeux Sur Le Fl Au, La Population, Elle, Souffre Mais Pas Forc Ment En Silence Des Milliers D Internautes Protestent Et Suivent Avec Attention Les Articles Post S Sur Le Net Par Une Activiste Que L Inspecteur Chen A Bien Connue Du Temps O Il Avait T Envoy En Mission Sur Le Lac Tai Cette Fois Ci, Le Parti Voudrait Qu Il Enqu Te Sur Elle Quant Au Fid Le Inspecteur Yu, Il Aimerait Que Chen Lui Pr Te Main Forte Pour Identifier L Auteur D Une S Rie De Meurtres, Perp Tr S Au Petit Matin Avec Une R Gularit Alarmante Il y a des livres que l on a du mal classer et dire s ils sont bons ou mauvais Chine, retiens ton souffle de Xiaolong Qiu fait partie de ces livres.Tout d abord, il est clairement un livre policier, un whodunit traditionnel, du genre old school, dans la lign e des reines du crime anglaises telle Agatha Christie Aussi, il ne faut pas s attendre un roman palpitant, plein de rebondissements et de suspense Bien au contraire, comme le peuple de l empire du milieu, tout est en retenue, en douceur et philosophie L inspecteur Chen est le digne h ritier d Hercule Poireau en faisant travailler ses petites cellules grises pour r soudre les nigmes.Mais c est surtout le fait que l enqu te passe pratiquement au second plan tant le mode de vie des chinois, leurs us et coutumes, leur vie, leur soci t , la politique, son conomie, la pollution et la corruption sont pr sent s ou d nonc s C est un v ritable r cit de voyage Shanghai que nous d couvrons au fil des pages Je n ai pas t v rifi si tous les lieux, magasins ou choppes mentionn s dans le livre existent vraiment, mais on pourrait presque se servir de ce livre comme guide touristique.Si la composition des personnages appara t un peu simpliste, les annotations et r f rences faites par des personnages secondaires de pr c dentes affaires font penser qu elle se d voile et s toffe au fur et mesure des enqu tes et des livresSi c est d paysant et s duisant dans la pr sentation de ce peuple lointain, cela entretien la confusion des genres et d cevra les amateurs de romans policiers aux intrigues alambiqu s et enqu tes rondement men es. R sidente depuis plusieurs ann es maintenant de la ville de Shanghai, je ne peux que me sentir touch e par cette nouvelle aventure de l inspecteur Chen En effet, comme pour tous les livres pr c dents, plus qu une simple enqu te polici re, l auteur nous offre surtout un reflet de la Chine d aujourd hui, avec ici, en premier plan, les probl mes de pollution et les enjeux sociaux et politiques que cela entra ne.En lisant cet histoire, j ai l impression de revivre le fameux hiver apocalyptique 2013, qui fut pour moi le v ritable moment de prise de conscience sur le sujet, et je suis ravie de voir que des progr s ont t fait depuis, m me si la route est encore longue avant de pouvoir avoir de nouveau r guli rement du ciel bleu.Sinon, je ne sais pas s il s agit de ma m moire qui me joue des tours, mais j ai l impression de ressentir une pointe de m lancolie de plus en plus pr sente chez Chen Cao Sont ce les jeux de pouvoirs de plus en plus pr sents mesure qu il grimpe les chelons du parti qui lui font cet effet L auteur qui projette ses sentiments en lui Le sujet qui s y pr tait particuli rement, avec le retour d un amour pass Ou tout simplement moi qui surinterpr te l ultimo respiro del socialismo clientelare con caratteristiche cinesiL ispettore Chen ormai un pain in the ass del Partito, l unico motivo per cui non lo portano a prendere una tazza di te perch misteriosamente protetto in alte sfere, ma stavolta si intravede la possibilit che venga del tutto destituito e mandato a rieducarsi attraverso il lavoro coi contadini dello Yunnan, e tutto questo solo perch quegli stupidi americani si ostinano a misurare la qualit dell aria fuori della loro ambasciata con sede a Pechino, dove come noto splende sempre il sole e il cielo azzurro e ci sono pure gli uccellini che fanno cipnel mentre un poveraccio si mette ad ammazzare gente a caso lasciando sul luogo del delitto una inequivocabile mascherina di quelle per non respirare le polveri sottili che in Cina nemmeno esistono, il sottoposto di Chen si mette sulle tracce del poveraccio mentre Chen cerca di salvare la reputazione della sua vecchia amica Shenshen, rinata come ambientalista e decisa a mandare in vacca i tentativi del governo di glissare sullo stato dei polmoni della popolazione civile non iscritta al Partitocome sempre Qiu Xialong approfitta della fragile ossatura da giallo mondadori per attirare l attenzione su problemi e dinamiche proprie della sua terra natia, terra che lui ha lasciato da tempo e di cui ama scrivere, scrive libri che in Cina non vengono pubblicati, li scrive in inglese, quindi il tutto sembra avere il nobile scopo di attirare l attenzione occidentale su quello che c dietro le manovre neanche tanto sottili del Partito comunista cinese e del suo portavoce Xi Jinping, operazione questa che gli riesce benissimo e di tanto in tanto getta una luce pi chiara su avvenimenti di cui parlano anche i nostri notiziari, ma sempre attraverso il filtro di quello che Xi Jinping e il partito armonizzano per meglio spiegare ai barbari quello che succede in Cina